QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

Trouvez les réponses à vos questions

Si les réponses à vos questions ne figurent pas dans cette liste, ou pour tout complément d'information, n'hésitez pas à nous contacter !

En quoi consiste le projet de rénovation du quartier ?

 

Le projet consiste à supprimer toutes les impasses du quartier, ce qui va ouvrir des voies de circulations nouvelles, à déplacer le centre pour rééquilibrer l’ensemble entre La Hourre et Le Garros, à diminuer le nombre de logements sociaux et augmenter la part de logement privé, à réhabiliter l’ensemble des logements restant et à moderniser les espaces publics.

Des immeubles vont-ils être démolis ?


Oui, d’autres immeubles vont être démolis, en plus de Porthos et d’Artagnan.

N’était-il pas possible de faire un projet sans avoir à démolir des immeubles et donc, à déplacer des habitants ?


Non, cela était malheureusement impossible. Ces démolitions sont absolument nécessaires à la transformation du quartier. Elles vont libérer des espaces foncier, permettre d’ouvrir de nouvelles voies de circulation indispensables, mais aussi de déplacer le centre commercial et de faire venir des porteurs de projets privés.

Quel est le calendrier de ces démolitions ?


Une première tranche de 7 immeubles est concernée sur la période 2020-2022. Les bâtiments concernés sont les blocs A, B, C, D, G, H ainsi que le bâtiment R pour partie. La démolition de ces immeubles vont avoir lieu dans le courant de l’année 2021. Une deuxième tranche de démolitions aura lieu de 2022 à 2024 concernant les bâtiments E, T et Athos ainsi que le bâtiment I pour partie.

Comment cela va-t-il se passer pour les habitants concernés ?


Tous les habitants concernés vont évidemment être relogés, soit sur le quartier, soit ailleurs sur le territoire de l’agglomération, dans des logements de meilleure qualité, choisis en concertation étroite avec eux et en fonction de leurs besoins, de leurs désirs et de leur budget.

Les immeubles démolis vont-ils être reconstruits ?


Non, il n’y aura pas de reconstruction de logements sociaux sur le quartier, mais l’office de l’Habitat met en route un programme de logements neufs sur le territoire de la ville et de l’agglomération. En revanche, à moyen terme, du logement privé pourrait apparaître sur le quartier sur les espaces laissés libres par les démolitions.

Que va-t-il se passer pour tous les autres bâtiments du quartier ?


Tous les autres bâtiments, sauf les logements neufs, vont être rénovés et réhabilités. Les travaux concerneront l’isolation et la ventilation pour tous les bâtiments. Les rénovations à l’intérieur des logements seront faites en fonction des besoins.

Où va-t-on mettre les habitants concernés pendant la réhabilitation ?


Tous les travaux seront organisés de telle sorte que les habitants puissent rester dans leurs logements.

Y aura-t-il des hausses de loyers après les travaux ?


Oui, comme cela est réalisé depuis 5 ans par l’Office Public de l’Habitat, l’augmentation de loyers vient financer pour partie l’investissement. En revanche, les charges d’énergie diminuent. Ainsi c’est le coût global du logement qui baisse et le locataire bénéficie d’un meilleur confort.

Que se passe-t-il pour le centre commercial ?


Le centre commercial va être déplacé. Le nouveau cœur du quartier sera situé au croisement des rues Jeanne-d’Albret et Abel-Gardey, à l’emplacement des immeubles préalablement déconstruits à échéance 2022-2023. Il sera ainsi plus visible, à proximité d’une rue traversante et avec un rayonnement plus important au bénéfice des quartiers environnants. Tous les commerces actuels sont maintenus et d’autres pourront venir compléter l’offre. On trouvera également à cet endroit un pôle santé (médecin, kinésithérapeute, cabinet infirmier) et des services. Le centre commercial actuel situé place de la Fontaine sera démoli en 2024, une fois que tous les commerçants auront déménagé.

La Poste va-t-elle rester sur le quartier ?


Oui, La Poste s’est engagée à rester présente sur le quartier. Son emplacement est à préciser mais pourrait se confirmer aux côtés des commerces.

L’école Jean-Rostand va-t-elle être démolie ?


Non, mais le groupe scolaire sera profondément restructuré. Jusqu’en 2025, il ne se passera rien au niveau de l’école. Le groupe scolaire dans son ensemble va faire l’objet d’une restructuration. L’école Jean-Rostand 1 va effectivement être démolie pour libérer le passage d’une nouvelle voie de circulation. L’école Jean-Rostand 2 sera pour sa part rénovée et agrandie.
Ces opérations n’interviendront pas avant 2025, la fin des travaux de réaménagement étant envisagée pour 2027.

Que va-t-il se passer pour tous les autres bâtiments publics ?


Tous les bâtiments publics, écoles, salle polyvalente, centre social, seront rénovés. Entre 2020 et 2021, le foyer de La Hourre sera démoli et reconstruit entièrement. L’ancienne école Marianne qui accueille actuellement l’école régionale du numérique va être agrandie pour héberger une bibliothèque collectivité ainsi que la ludothèque.

Que devient l’ancien FJT ?


Il ne sera pas réhabilité en période convention. Donc il ne se passera rien pour cet équipement.

Les habitants pourront-ils être embauchés pendant la période des travaux ?


Oui. Comme pour la déconstruction des immeubles Porthos et d’Artagnan, une clause a été introduite qui fait obligation aux entreprises qui interviendront sur ce programme de faire appel à de la main d’oeuvre du quartier.

mongrandgarros@grand-auch.fr   |   22 place de la Fontaine 32000, Auch, France  |  mentions légales