Déconstruction de D'Artagnan et Porthos

08/09/2017

L’abattage des bâtiments se termine

 

Après la phase de désossement, l’été a été consacré au grignotage des immeubles Porthos et d’Artagnan, qui sera achevé dans quelques jours. Dans le même temps, a débuté la purge des fondations qui permettra à terme d’obtenir un site parfaitement réhabilité.

 

 

En moins de 20 jours, début août, l’impressionnante pelle « grand bras » de l’entreprise Melchiorre a grignoté méthodiquement le bâtiment Porthos. Morceau après morceau, cage d’escalier après cage d’escalier, cette machine - dont il n’existe que peu d’exemplaire en France - a fait tomber ce bâtiment, dans le cadre d’une opération parfaitement maîtrisée. Installation d’un tapis en caoutchouc pour protéger la chute des gravats, précision des coups de pince avec ce bras mécanique de plus de 30 mètres… toutes les précautions ont été prises, en minimisant les nuisances pour les riverains.

 

Le défilé des camions, qui évacuent les gravats vers un centre d’enfouissement, a permis de rendre le site propre le plus rapidement possible avant la rentrée scolaire. D’ailleurs, si cette rotation se poursuit, c’est uniquement côté rue abbé de Montesquiou pour éviter de gêner les écoliers avec la poussière émise lors de l’actuelle opération de purge des fondations. Celle-ci permettra à terme d’avoir un site réhabilité, aplani et engazonné.

 

Côté d’Artagnan, si l’écrêtage étage après étage est terminé, il faudra attendre le démontage de l’ascenseur pour que la dernière portion de l’immeuble soit démolie vers la mi-septembre. Ces deux éléments architecturaux, emblématiques du passé de ce quartier, ne feront alors plus partie de son paysage !

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags

mongrandgarros@grand-auch.fr   |   22 place de la Fontaine 32000, Auch, France  |  mentions légales